Les heures rouges – Leni Zumas
6 septembre 2018
Hôtel Waldheim – François Vallejo
5 septembre 2018

Le malheur du bas

Inès Bayard
Albin Michel - 2018

"Ines Bayard nous livre un premier roman percutant autour d’une femme victime d’un viol. Elle choisit le silence et s’enferme dans un mensonge qui va détruire son existence et celle de sa famille. Un texte essentiel, qui nous rappelle que la parole devrait être la meilleure façon de résister à l’inconcevable.

Marie et Laurent sont un couple heureux, ils mènent une vie tranquille rythmée par la douceur du quotidien. Il a une carrière en pleine expansion, elle aime son travail. Ils ont l’envie d’avoir un enfant.
Lorsqu’elle est violée par un cadre dirigeant de son agence, elle décide de ne rien dire et s’enferme dans un silence destructeur. Commence alors une longue descente aux enfers…Si ses proches sentent que quelque chose a changé, ils mettent cela sur la compte de cette maternité récente qui a sûrement dû lui bousculer les hormones et l’humeur.
Porté par une construction narrative qui renforce la tension et la sensation d’inéluctabilité, ce premier roman est un texte essentiel à mettre entre toutes les mains. Ines Bayard, 26 ans seulement fait une entrée fracassante en littérature et dresse le portrait de notre société, où les violences physiques subies par les femmes sont trop souvent tues (et tues), et où le silence ne devrait pas être la seule issue pour celles que personne ne semble pouvoir (vouloir) aider. "

Librairie Le Passeur de l'Isle

@Pagedeslibraires