Olga – Bernhard Schlink
11 janvier 2019
Ça raconte Sarah – Pauline Delabroy-Allard
11 janvier 2019

L'île aux troncs

Michel Jullien
Verdier - 2018

"Quelques années après la fin de la deuxième guerre mondiale, les jeunes vétérans russes estropiés sont beaucoup moins célébrés. Pire, ils ne font même plus tellement bon genre à ainsi mendier dans les rues de Moscou et Leningrad. Alors on va les envoyer en "pension", tous frais payés, bien loin, bien isolés sur l’île de Valaam. Kotik et Piotr sont deux d’entre-eux. L’un est un "samovar" comme la quasi-totalité des pensionnaires, l’autre est l’exception. Double amputé, il l’est bien, mais il a gardé une jambe.

Dans l’Île aux troncs, Michel Jullien choisit une nouvelles fois une contrainte. Et comme d’habitude elle n’est pas purement stylistique. Elle est physique. Elle vient des sens, et ici, de l’absence de membres ce qui lui donnera le loisir de décaler le déplacement, le ressenti, les espoirs et la manière d’inventer et de penser une communauté.
Au gré des journées de nos deux héros, de leur obstination administrative, de leur soûlographie, de leur culte pour Natalia Mekine, membre émérite des "sorcières de la nuit", et finalement des préparatifs de leur grande expédition, Michel Jullien excelle encore dans l’art d’écrire la sensation. S’il donne l’impression de renouveler son style sans cesse c’est par la nouvelle contrainte que lui impose son sujet. Mais il garde la même grande finesse et la même rare précision du langage pour donner vie à ses personnages et construire en nous de magnifiques images. "

Librairie Histoire de l'oeil / Emmanuel Picaud