Les nuits d’été – Thomas Flahaut
17 août 2020
La Crognote rieuse
31 juillet 2020

Betty

Tiffany Mcdaniel
Gallmeister - 2020

"Devenir femme, c’est affronter le couteau. C’est apprendre à supporter le tranchant de la lame et les blessures. Apprendre à saigner. Et malgré les cicatrices, faire en sorte de rester belle et d’avoir les genoux assez solides pour passer la serpillière dans la cuisine tous les samedis. Ou bien on se perd, ou bien on se trouve. Ces vérités peuvent s’affronter à l’infini. Et qu’est-ce que l’infini, sinon un serment confus ? Un cercle brisé. Une portion de ciel fuchsia. Si l’on redescend sur terre, l’infini prend la forme d’une succession de collines ondoyantes.
Un coin de campagne dans l’Ohio où tous les serpents dans les hautes herbes de la prairie savent comment les anges perdent leurs ailes.
Ohio, autour des années 50/60: les Carpenter, père Cherokee, mère blanche, s’installent avec leurs huit enfants dans la petite ville de Breathed après une longue errance... et vous n’en saurez pas plus sinon que... cette claque!!!

Dans My Absolutely Darling, la reconstruction était question de survie et de mort du père. Ici, c’est l’amour sans borne d’un père qui tisse patiemment les fils protecteurs autour de sa famille. Une famille confrontée à la pauvreté, à la mort, au racisme, à l’ignorance, aux démons venus des générations précédentes. Mais jour après jour, il infuse sa douceur, ses leçons de vie, sa force à toute sa marmaille. Tout simplement somptueux. D’une beauté à en pleurer."