Le Silence, Reinhard Jirgl
23 avril 2020
Le directeur n’aime pas les cadavres, Rafael Menjivar Ochoa
23 avril 2020

Le chien, la neige, un pied

Claudio Morandini
Anarchasis-2017

Lorsque Claudio Morandini reçoit sur la tête cailloux et pommes de pin en pleine ascension de montagne, il est un peu étonné. Ce n'est pas l'instabilité du terrain mais bien un homme, paré de micro-projectiles, à l'affut d'intrus. Vivant seul, haut dans la colline, dans un habitat sommaire, reclus, le vieillard entretient sa quiétude. Ce dernier intrigue Morandini et devient le personnage mi fictif mi réel du livre Le chien, la neige, un pied. Il est question dans ce texte d'un choix de vie radical, celui des ermites, préférant la solitude sans rien d'autre autour que la nature environnante. Personnage tour à tout fascinant, mystique, dérangeant, le lecteur suit la route d'Adelmo Farandola dans une réalité presque autre. "

Librairie Histoire de l'oeil, Manu