La douce indifférence du monde – Peter Stamm
26 mai 2020
Fascisme et grand capital – Daniel Guérin
26 mai 2020

Naufrages

Akira Yoshimura
Actes Sud- 2004
Un des amis à qui j'ai fait lire ce livre m'a dit que si j'avais d'autres livres comme ça en vue, je pouvais les lui recommander. Diagnostic confirmé par deux autres lecteurs. Donc, à vous ! Sur la côté isolée d'un Japon désolé, dans un lieu indéterminé comme l'époque (probablement le début du XX° siècle), une trentaine de famille de pêcheurs s'accroche pour ne pas mourir de faim, éviter de se vendre ailleurs pour plusieurs années et quitter ce village. Une vision âpre, crue et cruelle de la survie qui passe par une organisation sociale impitoyable et dont le seul espoir d'amélioration de l'ordinaire est le naufrage d'un bateau, espoir que les villageois tentent d'affermir en allumant des feux sur le rivage... L'histoire est vue par un enfant travailleur de dix puis onze ans. Elle peut faire penser aux films comme « L'île nue » ou « La ballade de Narayama », mais son exposé d'une pauvreté matérielle terrible vaut pour tous les lieux où elle sévit, par exemple l'Irlande ou l'Islande de naguère ou ces autres terres avant lesquelles « le Christ s'est arrêté »... Profondément japonais et naturellement universel.