La panthère des neiges – Sylvain Tesson
18 mai 2020
Le sang ne suffit pas – Alex Taylor
18 mai 2020

Nirliit 

Juliana Léveillé-Trudel
Folio- 2020
Nirliit en inuit ce sont les oies sauvages qui migrent entre le nord et le sud. La narratrice est québécoise de Montréal (le sud) et, chaque été elle se rend à Salluit, un village inuit de l’Arctique canadien (le nord) pour s’occuper des enfants du village nombreux et souvent livrés à eux-mêmes dans les jours sans nuit de l’été arctique. Elle nous parle de la beauté de la toundra, de la gentillesse des inuits, de l’entraide dans le village, des nuées d’enfants rigolards et collants, de la beauté à couper le souffle des fjords. Mais aussi de cette population laissée pour compte, sous la perfusion des aides sociales, déscolarisée, abrutie par l’alcool et la drogue, où la violence domestique et les morts violentes de toutes sortes sont très fréquentes. Cet été-là, lorsqu’elle arrive dans le nord, son amie Eva a disparu, noyée dans le fjord. Tout le livre est un vibrant hommage à son amie et le peuple auquel elle appartient. C’est cruel et impitoyable, mais aussi superbe et chaleureux, comme la vie dans le Grand Nord.