Contagions – Paolo Giordano
18 mai 2020
La ville sans vent – E. Devillepoix
18 mai 2020

Pierre

Christian Bobin
Gallimard - 2019
Voyage, ou songe d’une nuit d’hiver… Voyage poétique au cœur de la nuit de Noël 2018 où le casanier Bobin prend le train Le Creusot-Sète pour rejoindre le peintre au seuil de sa centième année. Dans ce voyage, ou ce songe, Christian Bobin, avec sa douceur et sa simplicité nous emmène, au fil de ses pensées, ses ressentis et ses souvenirs à travers l’œuvre du maître de l'outre noir. Kafka et son père l’accompagnent tout au long de son périple fait d’images, de sensations et de réflexions (autour de la création et de la mort notamment). L'œuvre et la technique de Soulages y sont décrites avec douceur et poésie, et chaque nuance de noir trouve son pendant dans la lumière, la neige, le givre. Les sensations s’incarnent. Et l’on ressent fort la profonde amitié doublée de la sincère admiration de l’auteur pour le peintre. Un portrait hommage intimiste de ce grand artiste qui n’a jamais perdu son âme par un autre grand artiste que j’ai trouvé très fort et très touchant.