Tristesse de la terre, Éric Vuillard
25 avril 2020
Le rêve du retour, Horacio Castellanos Moya
25 avril 2020

Sur les rives de Manhattanf

Charles Reznikoff
Hors Limite-2014

"Les très élégantes éditions Héros-Limite (le livre est comme toujours d'une fabrication magnifique avec en couverture cette gravure de Marfa Indoukaeva), nous donnent à lire le roman nouvellement traduit du poète objectiviste américain Charles Reznikoff. Et nous pouvons les en remercier. En deux parties, le texte, simple, direct, d'abord comme une succession d'événements construisant les personnages principaux, retrace la vie de Sarah Yetta, russe juive, trimbalée avec sa famille dans les difficultés de cette fin de XIXe siècle, et son installation à New York au début du suivant. Sarah Yetta ne cessera de s'affirmer d'ateliers en ateliers construisant son savoir-faire en même temps que ses convictions, jusqu'à un départ inéluctable sur le nouveau continent, où sa condition finira par s'améliorer et où elle pourra donner à ses enfants, Ezekiel notamment, la possibilité qui lui a été refusée, celle d’étudier et d'errer, comme un but atteint par procuration. Dans cette seconde partie Ezekiel, personnage donc plus oisif, plus rêveur, fonde sa librairie, là où le récit se fait volontairement moins anecdotique, plus intérieur. Sur les rives de Manhattan est un hommage autobiographique de Reznikoff à sa mère Sarah Yetta. Ce récit dont la simplicité et la maîtrise sont totales offre un moment de lecture assez rare. "

Librairie Histoire de l'oeil, Manu